newsletter, noémie rozan, sorcière, émotions, femme, vosges, vitalité au féminin, confiance en soi, transformation, hypersensible, fatigue, stress, sérénité

Confidences d'une sorcière

Régulièrement (1 à 2 fois par semaine), je prends ma Plume de sorcière pour vous écrire.
Après une méditation ou une marche en pleine forêt, j’entre dans mon silence intérieur pour écouter ma Petite Voix. Je sens alors une douce vibration dans mon ventre et les mots me sont soufflés. Je prends alors le temps de vous les écrire sous forme de lettres, qui vous sont directement adressées.

Ces lettres sont inspirées de mon parcours, de mes expériences, de mes prises de conscience et surtout de cette énergie universelle que je reçois et canalise au quotidien.
Et puis, je peux aussi vous poser des questions pour vous réveiller et vous permettre de vous interroger sur ce que vous vivez actuellement.

C’est mon intuition qui me guide. Je n’ai pas de trame toute faite, de “mail machine”…

Il n’y a aucune pub, aucun lien à cliquer.

Je partage avec vous ce travail d’écriture intuitive et alignée.

Vous pouvez me faire part de vos retours, me poser vos questions en répondant directement au mail. Je prends toujours le temps d’y répondre personnellement. Sentez-vous vous-mêmes, en sécurité dans cet espace d’échanges.

Ces lettres s’adressent à ceux et celles qui aiment les mots, les lire et les faire résonner pour se recueillir, méditer, s’inspirer et avancer…

Elles touchent ceux et celles qui sont sensibles aux jolis textes, qui aiment faire vibrer leur intimité pour écouter leur silence intérieur.

Elles parlent à toutes les personnes qui souhaitent se poser les bonnes questions et prendre de vraies décisions afin de se reconnecter et s’aligner à leur étincelle de Vie.

Découvrez tout de suite un exemple de lettre en fin de page.

Cette newsletter est privée et soumise à un abonnement (donc payante): 60€ par an (soit 5€/mois)

Le premier mois est offert. Vous pouvez alors décider de continuer en vous abonnant.

Noémie Rozan, Vosges, sorcière, vitalité au féminin, reconnexion, énergie, gestion du stress, gestion émotions, sérénité, confiance en soi, rééquilibrage alimentaire, aromathérapie, fleurs de bach, réfléxologie

S'inscrire




En savoir plus sur la politique de confidentialité.

Pourquoi vous inscrire ?

femmes peut on vivre sans homme

Vous prenez régulièrement un temps rien que pour vous et plongez dans votre silence intérieur. Vous vous déconnectez des préoccupations du quotidien. Vous apaisez les cogitations mentales pour écouter votre Petite Voix.

newsletter, noémie rozan, sorcière, émotions, femme, vitalité au féminin, confiance en soi

Vous apprenez à vous accepter et à vous aimer telle que vous êtes. A l’écoute de votre douce musique du cœur, vous devenez plus patiente, plus tolérante et bienveillante pour vous ouvrir à vous-mêmes et aux Autres.

Vous vous reconnectez à votre énergie féminine, intuitive et créative. Vous prenez des décisions, celles qui sont bonnes pour vous tout en vous détachant du regard ou du jugement des Autres. Vous apprenez à être vous-même et à vous révéler au monde.

Noémie Rozan, Vosges, sorcière, vitalité au féminin, reconnexion, énergie féminine, gestion du stress, gestion émotions, sérénité, confiance en soi, relation mère enfant, hypersensible

Ce que vous ces lettres vont vous apporter

Je laisse la parole à mes lecteurs – lectrices !

Chère Noémie, après avoir lu ton mail de sorcière, j’ai pensé aux synchronicités de la vie… Comme ton mail a révélé chez moi tout ce que je vis en ce moment avec l’envie urgente de VIVRE pleinement ce que je suis.
Après avoir cherché ce fameux “qui je suis”, le fil que j’ai tiré m’a amené sur le chemin de la reconnexion avec moi-même pour être aujourd’hui dans une phase de renaissance. Ma vie bloquait et comme tu le dis si bien je n’avais plus de lumière intérieure, ma bougie s’étiolait et je suis arrivée à la fin de cette bougie avec le besoin impératif de retrouver l’énergie et la vibration qui pouvait me sortir de mon mal-être. J’étais à côté de moi et je marchais péniblement dans ce monde en faisant les choses obstinément, avec beaucoup de résignation car je pensais qu’il fallait en passer par là. J’arrivais à bout de souffle, épuisée, vidée et sans perspective. J’ai repris confiance, j’ai regagné de l’énergie et j’ai eu de nouveaux plein d’envies. La vie devient une aventure (dans ce sens que j’accueille ce qui vient) et je suis heureuse. Cette aventure me porte, même si je n’ai pas encore lâché toutes mes peurs et certaines croyances du passé mais enfin je peux voir devant moi avec une intime conviction que je peux vivre de belles choses et de retrouver une certaine confiance qui, je l’espère, ne va pas dépérir et me permettre de nouvelles perspectives. J’ai senti que je me rapprochais de ma lumière… Donc un grand merci à toi pour cette belle initiative que tu permets à ceux qui le souhaitent, que la vie s’est aussi des hauts et des bas et qu’il faut retrouver cette zone de confort personnel pour pouvoir gravir des montagnes et trouver cet état de bonheur intérieur.

Merci Noémie, J’ai l’impression qu’accepter, frôler, sentir son chemin de vie est le chemin de vie ! Un jeu avec le cœur comme boussole. J’adore comme tu dégonfles l’ampleur, le risque de ton coming out, ça révèle que le plus dur dans nos chemins n’est pas l’autre mais nous-même !  ça me parait si simple tout d’un coup !

Merci !!!! Merci pour tous vos courriers généreux et intéressants, tout ce partage avec nous, vos lectrices.
Aussi je vous réponds : oui je me sens différente, et j’aime ça, j’essaye d’entretenir cette différence, qui me donne une force particulière.
Mais parfois je sors de cette zone de lumière dont vous nous parler, et c’est là que j’ai besoin d’aide…. mais pas d’une aide classique, ni chimique, comme nous propose la médecine générale….
Je perds ma notion d’être différente, sans même en être consciente, pour entrer dans le «comme tout le monde » par obligations, très souvent professionnelles…. et c’est souvent une grande fatigue qui me fait réaliser que je ne suis plus sur le bon chemin…..
Voilà ce que je peux partager avec vous pour aujourd’hui, aussi il me faut ajouter que trop souvent le temps m’échappe, mais je vous lis toujours avec grand plaisir!!
Merci encore pour votre générosité.

Splendide mail que j’ai lu en entier, sans peine et avec une certaine émotion. Merci pour ce que tu écris, merci pour ce que tu fais, pour celle que tu es, ne change rien, c’est extra !

Merci pour ce témoignage qui me va droit au cœur. Je pense être quelqu’un d’équilibré parce que je réussis à maintenir mes peurs à distance. Mais je crois que je vais les faire remonter pour les examiner de près et les affronter au lieu de les fuir ou de les tenir si loin que je joue l’autruche. Encore Merci !

J’ai lu votre mail avec cette chouette histoire de porte et le lendemain matin, j’ai reçu une mauvaise nouvelle. D’ordinaire j’aurais difficilement accepté enfin accueilli plutôt la nouvelle… mais là mes émotions ne m’ont pas jouées de mauvais tour!  Sans que cette nouvelle me hante toute la journée, dans la matinée,  j’ai trouvé une solution sans vraiment y réfléchir rien ne me paraissait insurmontable!! Je ne sais pas encore comment les choses vont se dérouler mais je suis paisible!!! Alors merci pour votre partage d’expériences qui m’aide vraiment à aborder différentes situations avec légèreté!!!

Merci Noémie pour votre message rempli de sérénité !

Recevez maintenant

newsletter, noémie rozan, sorcière, émotions, femme, vosges, vitalité au féminin, confiance en soi, transformation, hypersensible, fatigue, stress, sérénité




En savoir plus sur la politique de confidentialité.

Un exemple ?

Pour vous donner un aperçu, voici ma lettre du 17 janvier.

newsletter, noémie rozan, sorcière, émotions, femme, vosges, vitalité au féminin, confiance en soi, transformation, hypersensible, fatigue, stress, sérénité

Connaissez-vous cette histoire de porte ?

Bonjour,

“Il était une fois un roi qui avait 3 conseillers et ne savait pas lequel choisir comme Premier ministre.
Pour faire son choix, il eut l’idée de leur proposer une épreuve.
Il convoqua ses 3 conseillers et leur dit: “Vous voyez cette porte? Le premier d’entre vous qui parviendra à l’ouvrir sera nommé Premier ministre! Bonne chance!”
Cette porte était dotée d’une serrure très sophistiquée.
Le premier dit: “Cette serrure m’a l’air diabolique”.
Le second: “En effet, c’est un mécanisme très complexe! Mais en y réfléchissant, nous devrions en venir à bout!”
Le premier décida de faire un plan pour mieux comprendre son fonctionnement.
Le second préfèrera l’étudier dans les moindres détails à la loupe …
Le troisième, qui était resté jusque là en retrait en les observant, se leva, saisit la poignée et ouvrit la porte.
Et oui. La porte n’était pas fermée… mais absorbés par l’importance de l’évènement et par la complexité de la serrure, les deux autres candidats n’ont même pas envisagé cette possibilité.”

(extrait de la BD Le jour où elle n’a pas fait Compostelle, Beka Marko Cosson, Bamboo Edition)

En lisant cette histoire, cela m’a fait pensé à mon voyage en Guyane. Cela fait plusieurs années que mon mari souhaite emmener toute sa famille en Guyane pour faire découvrir la forêt amazonienne et ses animaux aux enfants, pour aller à la pêche…
A chaque fois, je me disais que ce serait difficile et qu’il fallait trouver des solutions.
Comment peut-il faire pour avoir 3 semaines de congés alors qu’il est à son compte? Que vont-dire ses associés? Comment avoir suffisamment d’argent pour payer les billets d’avion pour nous 5 ? Et puis, on ne peut pas laisser notre maison et notre chien seuls pendant 3 semaines en hiver? Sans parler du vaccin de la fièvre jaune obligatoire pour les enfants? …

Autant de serrures et de verrous qui m’empêchaient d’essayer de réaliser ce projet!
Mon mari, lui, ne les voyait pas. Il se projetait déjà en short en février au bord de la rivière en pleine forêt amazonienne à pêcher toutes sortes de poissons incroyables…
Un soir d’été, après une nuit à la belle étoile, j’ai pris conscience de cet infini, ce nombre infini de possibilités dans la vie et que moi, de là où je suis, je n’en voyais qu’une infime partie.
Et si je décidais d’étudier toutes ces possibilités? Et si je décidais de faire confiance?
J’ai donc dit à mon mari: “Ok, on part en Guyane en février!”

En fait, il n’y a eu aucun problème majeur à la préparation de ce voyage!
Il a eu l’accord de ses associés sans souci, l’argent est arrivé au bon moment, le vaccin s’est bien passé et des personnes se sont proposées pour garder notre maison et notre chien…
En avançant vers cet objectif, pas à pas, les barrières se levaient… tout se passe de façon fluide… décollage dans 15 jours!

Et vous, combien de portes avez-vous verrouillé avant d’avoir essayé de les ouvrir?
Quelles excuses vous donnez-vous pour ne pas oser passer les portes ouvertes qui se présentent devant vous?
Que risquez-vous à essayer?
Quelle est votre plus grande peur?
Dites-le moi en répondant à ce mail. 😉

Je vous souhaite une agréable fin de semaine.
A très bientôt.
Noémie

Cela vous a plu ? Abonnez-vous ici !

noémie rozan, vosges, sorcière, auteure, vitalité au féminin, hypersensible, gestion stress, confiance en soi, transformation