Mal dans sa peau

Fleur de bardane

Qui de nous n’a jamais été confronté à un problème de peau?

Que ce soit dès la plus petite enfance avec des fesses irritées, des plaques d’eczéma … à l’adolescence avec cette incontournable acné… à l’âge adulte, avec des “boutons de fièvre” (herpès), de l’eczéma ou du psoriasis, des abcès, des furoncles … ils sont nombreux et très différents les problèmes dermatologiques mais ils ont tous un point commun: celui de nous signaler un déséquilibre interne! En effet, en cas de problèmes de peau, notre corps cherche à éliminer des toxines à tout prix. Notre corps est une merveilleuse machine en équilibre permanent, en pleine santé mais notre mauvaise alimentation, nos excès, notre mauvaise hygiène de vie (tabac, stress, médicaments…) sont autant de facteurs qui déséquilibrent notre organisme qui accumule les toxines. S’il n’arrive pas à les éliminer par les reins ou les intestins, l’organisme va chercher une autre porte de sortie: la peau! Tous les problèmes de peau sont des maladies internes et c’est donc bien en interne qu’il faut les soigner avant de les traiter en externe. La médecine allopathique conseille trop souvent des crèmes à base de cortisone qui calment les démangeaisons et font disparaître les troubles, certes mais c’est pour mieux revenir! Si vous enlevez un abcès, un kyste à un endroit, il reviendra à un autre, souvent de façon plus grave!

Si vous pensez avoir tout essayé, si vous vous sentez dépourvu(e)s face à un problème de peau récurrent, voici quelques conseils naturopathiques pour vous aider:

l’importance de l’alimentation: combien de morceaux de sucre mangez-vous par jour? Combien de fois êtes-vous allés dans un fast-food ce mois-ci? Notre alimentation moderne est trop raffinée, bien trop sucrée, trop grasse ce qui sollicite beaucoup le pancréas qui produit plus d’insuline, ce qui engendrait la sur-production d’hormones, donc plus de sébum et l’inflammation: le cocktail idéal pour avoir de l’acné! Et puis, à force, le pancréas se fatigue c’est le diabète! Régulièrement, vous pouvez faire un petit drainage du pancréas en buvant une tisane de camomille romaine et de noyer, une fois par jour pendant 20 jours.

Il est vraiment important d’avoir un régime riche en fruits et légumes et riche en fibres. Les fruits et légumes apportent bien-sûr des vitamines et des oligo-éléments, l’idéal pour le teint: la carotte ne donne -t-elle pas bonne mine? Et les fibres assurent un bon transit et luttent contre la constipation. En cas de constipation, le corps n’arrive pas à éliminer les toxines, il s’intoxique et cherche une autre issue …

Boire régulièrement de l’eau (et pas des boissons gazeuses sucrées!) pour faire fonctionner les reins, dont le rôle principal est d’éliminer les toxines via l’urine.

les plantes drainantes: la peau est souvent le reflet du foie. En drainant le foie, vous drainez aussi la peau. Les plantes incontournables sont: la bardane, la pensée sauvage, la carotte sauvage, …  Pour faire une cure, il est tout à fait possible de trouver en pharmacie des complexes de plantes dépuratives (sous forme d’ampoules).

Pensée sauvage

les probiotiques: si vous avez pris des antibiotiques, si vous avez eu des traitements médicamenteux lourds … n’oubliez jamais de prendre des probiotiques ! Les antibiotiques sont jugés efficaces car ils détruisent virus et bactéries mais ils ne font pas le tri entre les bonnes et les mauvaises bactéries. Notre intestin contient des milliards de bonnes bactéries, nécessaires à la digestion des aliments et vitales car elles constituent notre immunité! Ces bonnes bactéries rendent l’intestin imperméable, juste les nutriments, les vitamines passent cette barrière pour rejoindre le sang. Si elles ne sont plus là, ou en quantité insuffisante, tout passe dans le sang (virus, bactéries, déchets de la digestion…), le corps se charge de toxines qu’il va chercher à faire sortir. Toujours le même principe! Les probiotiques permettent de réensemencer la flore intestinale.

l’hygiène de la peau: utiliser des “bons” produits cosmétiques, doux et naturels. Éviter crèmes et fonds de teint pour camoufler, la peau a besoin de respirer.

en externe: une fois que vous avez agi en interne, vous pouvez agir en externe avec des plantes comme la calendula, la lavande fine, la mauve … qui sont des alliées précieuses de la peau! Une goutte d’huile essentielle de lavande fine sur un coton-tige à appliquer localement sur un bouton de fièvre dès les premiers symptômes. Appliquer un baume ou une huile au calendula sur les petites plaies, les plaques d’eczéma, les furoncles …

Et rappelez vous que toutes les maladies de peau sont des maladies internes!