T’as mal où?

Après 45 ans (parfois même avant!), il arrive que l’on commence à ressentir les premières douleurs, notamment au niveau des articulations. Genou, cervicales, épaules … sont les premières articulations à se manifester du fait qu’elles soient fortement sollicitées. Le médecin vous dira sûrement: “c’est de l’arthrite, de l’arthrose ou encore des rhumatismes…” Les Anciens parlaient de la goutte, terme que l’on utilise plus aujourd’hui mais toutes ces appellations renvoient à la même chose: la dégénérescence de l’articulation.

En image, ça donne ça!

L'arthrose Certains de mes clients me disent: “c’est de la vieillerie, on ne peut rien y faire !

Mais si, il y a beaucoup de choses à faire. Les solutions naturelles existent, alors bien sûr elles ne sont pas miracles et ne feront pas courir une personne âgée qui souffre de polyarthrite aiguë du jour au lendemain mais elles peuvent nous accompagner au quotidien pour d’abord prévenir ce phénomène et ensuite soulager la douleur.

Le phytothérapeute conseillera en premier lieu une cure de drainage pour aider au travail des reins et éliminer les toxines. C’est la fameuse cure détox. Elle vous aidera:

– à perdre quelques kilos. Pour soulager les douleurs articulaires, il faut s’alléger! ça vaut principalement pour les genoux qui portent tout le poids de notre corps.

– à réduire la rétention d’eau et la cellulite.

– à éliminer toutes les toxines de surface issues de notre alimentation (produits laitiers, viandes et charcuteries…)

– à lutter contre l’inflammation et donc la douleur.

– à redonner de la mobilité aux articulations.

Comment faire cette tisane?

1 pincée de chaque plante: Bouleau, Cassis, Reine des Prés, Ortie, Vigne Rouge.

1 tasse par jour pendant 3 jours pour relancer le travail des reins.

puis 1,5 l de tisane par jour pendant 20 jours.

Puis en application locale, on peut appliquer de l’huile de massage à base d’huiles essentielles de sapin pectiné, de genévrier, de mélèze … jusqu’à 2 à 3 fois par jour.

Le naturopathe vous posera sûrement la question: “Monsieur, Madame, vous aimez le fromage? Quand le mangez vous?”. Presque à coup sûr, vous allez répondre: “J’adore ça, le soir avec un bon verre de vin!”

Alors, il vous expliquera patiemment qu’il faut limiter la consommation de produits laitiers notamment le lait, les yaourts et autres crèmes lactées. Le fromage bien sûr on peut en manger mais il faut se limiter à 1 ou 2 morceaux par jour, à manger uniquement le matin et de privilégier le fromage de chèvre et de brebis. Et oui, le calcium ont en a bien-sûr besoin mais celui des fruits et légumes est bien plus assimilable que celui du lait de vache! Le persil, par exemple, en contient énormément. Essayez la boisson au persil, c’est délicieux!

Il vous donnera aussi de précieux conseils pour rééquilibrer votre alimentation en vous indiquant les aliments à privilégier et ceux à éviter. L’importance des huiles végétales et des poissons gras, qui contiennent les précieux oméga 3, oméga 6 et oméga 9 qui permettent de réduire le processus inflammatoire (celui qui rend les articulations douloureuses).

N’attendez pas! Dès maintenant, dès les premières douleurs, interrogez vous sur vos habitudes alimentaires! Renseignez vous, demandez conseil pour que bouger reste toujours un plaisir! ça ne vous rajoutera sûrement pas des années à la vie mais ça vous aidera à mieux la vivre, pleinement et sereinement!